guillaume antoine gregorien.jpg

Marthe Davost

Chanteuse lyrique

Marthe Davost reçoit la grâce d’être immergée dans le chant grégorien dès l’enfance lors
des liturgies en forme extraordinaires du dimanche. Dans le même temps elle bénéficie
d’un solide ancrage vocal et musical à la maîtrise de Bretagne (dir Jean-Michel Noel).
Quelques années plus tard, elle est admise à la maîtrise de la Cathédrale de Paris (dir
Lionel Sow) et s’y forme durant 2 ans, notamment auprès de Sylvain Dieudonné pour le
chant grégorien et l’étude du répertoire de l’école Notre Dame, avant d’intégrer le
CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris) où elle
parachève sa formation de chanteuse lyrique.
Désireuse de découvrir la lecture sur les manuscrits médiévaux, elle assiste aux cours de
lecture sur les sources de Raphaël Picazos au CNSMDP puis à la formation de David
Chappuis autour de la figure de Philippe de Vitry à l’abbaye de Royaumont. En outre, elle
se forme à la lecture neumatique à l’école du Choeur grégorien de Paris auprès de
Giedrius Gapsys et Louis-Marie Vigne.
Elle continue pendant ces années d’études à chanter assidument la liturgie à la
Cathédrale Notre Dame jusqu’en 2019.
Elle aborde de nombreux répertoires en tant que chanteuse lyrique et garde une place
toute particulière aux projets médiévaux et liturgiques. Elle devient membre de l’Ensemble
Vocal de Notre Dame de Paris dès 2013 puis de l’ensemble Pérotin Le Grand en 2020.
(dir Sylvain Dieudonné), depuis 2022 elle participe à la création de l’Ensemble
Arborescence (dir David Chappuis). Elle propose des veillées ou récitals autour du
grégorien et/ou de la musique d’Hildegarde de Bingen lors de retraites.
Consciente du terreau musical et liturgique privilégié qu’elle a connu, Marthe co-fonde en
2014 l’Ensemble Lux Aeterna, voué à l’embellissement des liturgies des paroisses et des
particuliers par la beauté du chant grégorien et polyphonique.